Foire aux Questions (FAQ)

Trouvez des réponses à toutes vos questions!

Le processus de candidature est long et difficile.  Vous trouverez en bas les réponses aux questions les plus posées.  Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas nous contacter via notre page contact.

Les questions et réponses sont répertoriées par thème.    

Constitution de dossier

Non. L’étudiant en programme d’échange en Amérique du Nord choisis des cours en rapport avec sa spécialité afin de constituer un contrat d’étude qui lui permettra de valider les crédits nécessaires à son retour en France.

Par contre, si votre université est d’accord, vous pouvez prendre des cours en dehors de votre spécialisation.

Oui. Le système américain permet aux étudiants en double Licence de prendre des cours dans des matières différentes et des départements différents. L’étudiant doit cependant bien préparer son contrat d’étude en accord avec ses référents en France.

Le chèque de 200€ correspond aux frais de traitement du dossier (salaire des stagiaires qui entrent les données dans la base de données, qui les modifient après l’entretien avec la directrice académique, photocopies, traductions si nécessaire en anglais de documents en français…). En cas de désistement, il n’est plus remboursable après le 1ermars pour ceux qui partent en août et après le 1er juin pour ceux qui partent en janvier.

Le chèque de 100€ correspond à la participation aux frais d’envoi des dossiers par FEDEX (désormais obligatoires) et à la production de documents que les universités nord-américaines envoient aux étudiants pour leur demande de visa ainsi que le suivi d’études (relevés de note, extension de séjour …). Il est encaissé une fois que l’étudiant est accepté dans une université nord-américaine.

A l’ordre de la MICEFA.

Cela dépend de votre université, voir avec le Bureau des Relations Internationales.

Oui. Il est possible de partir pour le premier semestre ou le deuxième semestre.

Non. La date limite de dépôt reste la même pour les deux cas.

Oui puisqu’une première sélection est faite par votre université et que vous êtes  alors un ambassadeur de celle-ci lors de votre séjour dans l’université d’accueil.

Voir avec le Bureau des Relations Internationales de votre université.

La MICEFA a besoin uniquement d’un exemplaire.

Vous devez commencer les démarches pour en obtenir un et joindre à votre dossier le récépissé de la demande.

Oui, votre passeport doit être valide 6 mois au moins après la fin de votre séjour. Si ce n’est pas le cas, vous devez le renouveler avant votre départ en mobilité.

Cela dépend de vous. Vous pouvez faire une seule lettre de motivation et dans ce cas vous ne devez mentionner AUCUN campus nord-américain en particulier. Si vous voulez cibler un ou des campus en particulier vous devez alors faire une lettre de motivation par campus (de 3 à 12 si vous candidatez pour un des consortiums : CSU, CUNY, SUNY, CODOFIL).

Cette liste se trouve dans ce qui s’appelle ‘course catalog’ de votre université d’accueil.

Vous commencez par regarder les sites nord-américains de classement des universités par domaines d’études à l’aide d’un moteur de recherches puis vous allez ensuite sur notre site pour voir si certaines universités sont partenaires de la MICEFA (n’oubliez pas que la plupart de nos partenaires sont des universités publiques).

Pour la plupart des cas ce n’est pas possible.  La MICEFA fait les accords avec ses universités partenaires pour les échanges en License. 

Non, il faut absolument choisir au moins deux universités aux Etats-Unis à cause du nombre limité des places disponibles au Canada.

Non, il faut absolument choisir les universités en 3 regions différentes.  

Non, il faut absolument choisir 3 universités ou deux universités et un consortium.

Après la constitution du dossier

Non. On peut tout au plus repousser son départ d’un semestre ou d’un an.

Pas toujours. Le programme MICEFA est basé sur la réciprocité, cela veut dire que pour chaque étudiant nord-américain qui vient, la MICEFA peut envoyer un étudiant français à leur place.  Vous pouvez demander d’être prolonger si:

  • Vous avez l’accord de votre université à Paris
  • Vous avez l’accord de votre université d’accueil
  • Vous avez eu des bonnes notes
  • Vous êtes parti pendant seulement un semestre
  • Il y a des places disponibles dans votre université d’accueil au sien de l’échange MICEFA

Si vous ne remplissez pas tous ces critères, vous ne pouvez pas prolonger votre séjour avec la MICEFA.

 

Non, nous ne sommes pas habilités à vous trouver un stage en Amérique du Nord. Il existe des organismes comme Aquarius mais ce sont des organismes payants.

Uniquement lorsque je suis en possession de mon DS-2019 ou de mon I-20 ainsi que de la lettre d’acceptation de l’université d’accueil, les documents nécessaires pour faire mon visa d’étudiant. Ils vous donneront les dates à lesquelles l’université d’accueil veut vous avoir présent.

Cela dépend des universités mais la réception est en général entre début mai et fin juin.

Vous ne pouvez pas arriver plus de 30 jours avant la date du début de votre programme (voir dates sur le DS-2019 ou I-20).

Les postes de "Teaching Assistant"

Non. Consultez la liste des  universités nord-américaines  proposant un poste de “Teaching Assistant”.

Oui. D’une part, seuls les étudiants en master peuvent postuler et d’autre part les étudiants doivent être inscrits dans des programmes de langue et de littérature française ou anglaise. Dans certains cas, une expérience d’enseignement est demandée donc valable uniquement pour des étudiants en didactique du Français langue seconde langue étrangère.

 

Non car si un étudiant français se désiste, la MICEFA perd le poste définitivement. En effet, les délais imposés par les universités américaines pour les dépôts de dossiers rendent impossible la soumission par la MICEFA du dossier d’un autre étudiant.

 

Lettres de recommandation

Au moins une lettre de recommandation doit être en anglais ou en espagnol pour ceux qui candidatent pour la Universidad de Puerto Rico.

Oui, celle de l’université lorsqu’il s’agit d’un enseignant et celle de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’un maître de stage (voir le guide pour les lettres de recommandation).

Elles peuvent être manuscrites ou typographiées mais elles doivent toujours être dans une enveloppe scellée avec la signature de la personne qui écrit ou typographie la lettre. Elles ne portent aucune indication de l’université nord-américaine choisie par l’étudiant.

Attestation financière

Cette attestation est valable en principe 3 mois, sauf dans certains cas où elle doit être de moins d’un mois. Cela vous sera indiqué lors de la constitution du dossier pour votre destination finale.

Oui à la condition que les documents soient officiels et en anglais. Il faut savoir que la somme d’argent qu’un étudiant étranger doit avoir aux États-Unis ou au Canada est calculée de façon à ce que l’étudiant étranger apparaisse comme quelqu’un pouvant subvenir à ses besoins (logement, matériel pédagogique, nourriture) surtout dans des cas extrêmes (urgences médicales).

Cette attestation ne peut en aucun cas être une fiche de paye ou un relevé de compte.

Soit vos ressources personnelles sont suffisantes, c’est-à-dire, égales ou supérieures à la somme exigée par l’université d’accueil, vous aurez alors à remplir et à faire signer et tamponner par votre banque la déclaration de vos ressources personnelles. Vous pouvez  télécharger ce document sur notre site. Deux versions de ce document sont disponibles: une en anglais et une en français.

Soit vos ressources personnelles sont insuffisantes et donc vos parents ou d’autres personnes de votre entourage se portent garants, ces derniers devront alors demander à leurs banques un justificatif bancaire. En outre, vos garants (=”sponsors”) devront rédiger une lettre précisant la somme totale présente sur leur compte qu’ils mettent à votre disposition, le montant qu’ils vous enverront tous les mois, et la durée de ce transfert mensuel. Pour le dossier de l’université nord-américaine d’accueil, le nom de cette université devra figurer sur cette déclaration (cela signifie que vous devrez faire deux fois la démarche).

Dans le cas où votre banque refuserait de signer notre document, demandez lui alors de vous écrire une lettre indiquant le montant de la somme présente sur votre compte.  Cette lettre doit impérativement comporter l’en-tête de la banque, la signature du conseiller qui gère votre compte et un tampon officiel (voir le modèle sur notre site). Si la banque rédige cette lettre en français, vous devrez la traduire en anglais sur une feuille que vous attacherez au document officiel.

 

Relevés de notes

Tous les relevés de notes obtenus après le baccalauréat ou le certificat d’étude secondaire. Cela permet à l’université d’accueil de voir à quels cours vous pouvez assister.

Tous les relevés de notes officiels doivent être joints au dossier. Demandez une copie à votre secrétariat.

N’oubliez pas de demander le relevé de notes officiel des cours suivis au premier semestre lorsque vous partez l’année suivante en août.

Pour ceux qui partent en janvier de l’année suivante, vous devrez fournir le relevé de notes officiel de l’année complète.

Informations sur le TOEFL/IELTS

Le TOEFL et l’IELTS sont valables 2 ans.

OUI mais ils doivent être joints au dossier dès que l’étudiant reçoit le relevé de notes officiel ou le résultat du test par voie électronique, le dossier devant être complet au moment de l’entretien avec la directrice académique. Le résultat officiel au test devra être impérativement joint au dossier spécifique pour l’université nord-américaine.

 

Il y a deux possibilités : par internet et par écrit ;  cette deuxième solution va être prochainement abandonnée. Les scores sont différents dans les deux cas (sur 120 par internet, sur 677 pour l’examen sur table).

La MICEFA n’accepte pas les dossiers dont les scores au TOEFL sont inférieurs à 80 ou 550 en version papier.

Non, le résultat minimum est 6,5.

Oui, la validité de votre TOEFL ou IELTS doit couvrir tout le processus de candidature, de la demande initiale à l’arrivée de votre visa pour partir en Amérique du Nord. Si la validité s’arrête au milieu du processus, il se peut que l’université d’accueil rejette votre dossier.

Le système américain

Non. Seuls les citoyens américains ou canadiens peuvent prétendre à une bourse.

Trouverez ici la grille des équivalences des notes et des “grades”.

Ce sont vos enseignants du cursus français qui détermineront les ECTS que vous obtiendrez pour chacun des cours que vous suivez en Amérique du Nord.

Non. Vous devez avoir une moyenne supérieure ou égale à 2.0 (GPA= Grade Point Average) à la fin du premier semestre pour rester au second.

Cela dépend des universités: ce peut être à la fin de mon séjour d’étude (en général lorsque je suis déjà rentré(e) en France) ou à la fin de l’année universitaire (en juillet).